tele.me: la une des Telegram les communautés

Enregistrement de chat

Gange-Man
17:11:5

le btc nous sacrifie

Si c'était à refaire jaurais pris 50% BTC 50% Alts ( une grosse cap et une autre lowcap style hpb )

Mais bon avec des si on refait le monde

Gange-Man
17:12:15

mdr

13080 13080
17:13:18

normal le temps de transfer entre le wallet et kucoin ,

13080 13080
17:13:20

?

13080 13080
17:13:23
😁

C'est le temps nécessaire pour que les chinois arrivent dans ton wallet et le transportent jusqu'au siège social de Kucoin. Tkt c'est normal

13080 13080
17:15:32

putain 10 minutes et toujours rien j'ai vérifié j'ai fais aucune boulette pourtant

Lǎoshī
17:15:41

Ils doivent avoir un système de sécurité en cold wallet où je ne sais

Tu vois la TX ?

Avec les confirmations de block ?

13080 13080
17:17:51

non

13080 13080
17:17:56
😆
Gange-Man
17:19:51
Gange-Man
17:20:27

/acetp 1d

Gange-Man
17:21:45

/acetp btc 1d 700

Gange-Man
17:22:8

/achpb btc 1d

Petchdam
17:23:28

merci pour le burn

Petchdam
17:23:46

de temps en temps il faut savoir se sacrifier pour la communauté

Petchdam
17:23:51
😔
13080 13080
17:31:17
13080 13080
17:31:55

heureusement que c'etait un test

13080 13080
17:32:4

car 25 minutes apres toujours rien sur kucoin

13080 13080
17:32:8

vraiment bizzare

Gange-Man
17:38:3

rachater du hpb dans le dip

Gange-Man
17:38:9

c'est mon combat

Gange-Man
17:39:18
Harry Pumper🧙
18:39:27

/tip@Petchdam0.1

Petchdam
18:39:55
😡
Petchdam
18:39:59

je t'ai scam

Petchdam
18:40:5
😂
Harry Pumper🧙
18:42:51
😶
Le Financier
19:1:16
Le Financier
19:1:50
🐵
Le Financier
19:1:50
🐵
Petchdam
19:2:1

octagon soon

Petchdam
19:2:7
🐒
Le Financier
19:2:32
Gange-Man
19:2:36
Lǎoshī
19:13:8

Putain y’en a aucun de vous qui a lu le whitepaper de libra ou quoi bande de cuck galactique

Harry Pumper🧙
19:14:2

Il a quoi d'extraordinaire ?

Harry Pumper🧙
19:14:5
🙈
Casimor
19:16:57

Libra c'est ce qu'il manque pour convertir en singes le reste de la population....porte d'entrée énorme vers les cryptos. 😃

Harry Pumper🧙
19:18:39

Dispo en FR

Lǎoshī
19:22:1

Ils pourraient bien tout s’accaparer sur le marché occidental... suffit de lire le whitepaper

Lǎoshī
19:22:16

Ça m’en fou un coup

Casimor
19:22:55

Pas la partie entre spéculative 😉😎

Lǎoshī
19:23:12

C’est vrai

Lǎoshī
19:23:22

Une guerre va commencer

Harry Pumper🧙
19:24:31

Ça laisse surtout la porte ouvertes aux autres du GAFA

Harry Pumper🧙
19:24:39

Google soon Amazon soon

Va falloir être très tree fort pour contrer les GAFA

Harry Pumper🧙
19:26:44

intermédiaire des exchanges reste encore limitée. Certains projets ont également tenté de perturber le système existant et de contourner la législation, au lieu d’innover sur le plan de la conformité et de la législation pour aller plus loin dans la lutte contre le blanchiment d’argent. Nous sommes convaincus que la collaboration et l’innovation avec le secteur financier (notamment avec des régulateurs et experts provenant de divers secteurs) est le seul moyen de garantir que ce nouveau système repose sur un cadre durable, sécurisé et fiable. Cette démarche peut également conduire à une véritable avancée vers un système financier mondial low-cost, plus accessible et plus connecté. Opportunité Avant d’entamer ce nouveau chapitre ensemble, il nous semble important de présenter nos convictions, afin d’aligner les attentes de la communauté sur l'écosystème que nous désirons cultiver autour de cette initiative : Nous sommes convaincus que davantage de personnes devraient avoir accès à des services financiers et à des capitaux bon marché. Nous sommes convaincus que chacun dispose du droit inhérent de contrôler le fruit de son travail légal. Nous sommes convaincus qu'une circulation monétaire mondiale, libre et instantanée créera d'immenses opportunités économiques et commerciales dans le monde entier. Nous sommes convaincus que la confiance du public pour des formes de gouvernance décentralisées va graduellement se renforcer. Nous sommes convaincus qu'une devise mondiale et une infrastructure financière doivent être conçues et régies comme un bien public. Nous sommes convaincus que le développement de l’inclusion financière, le soutien des intervenants éthiques et la défense continue de l'intégrité de l'écosystème relèvent de notre responsabilité commune. Section 02 Présentation de Libra Le monde a profondément besoin d'une devise numérique fiable et d'une infrastructure qui, ensemble, pourront concrétiser les promesses de « l'Internet de l'argent ». La protection de vos actifs financiers sur votre appareil mobile doit être simple et intuitive. Un transfert d'argent mondial doit être aussi simple et économique (sans compter encore plus sûr !) que l’envoi d’un texto ou le partage d’une photo, quels que soient votre lieu de résidence, profession ou salaire. L’arrivée de produits innovants et de nouveaux acteurs dans l'écosystème réduira les obstacles à l'accès et le coût du capital pour chacun, tout en aidant davantage d’individus à effectuer des paiements plus facilement. Le moment est venu de créer un nouveau type de devise numérique basé sur la technologie blockchain. La mission de Libra est de développer une devise et une infrastructure financière mondiales simples, au service de milliards de personnes. Libra est composée de trois éléments qui forment ensemble un système financier plus inclusif: Ce système repose sur une blockchain sécurisée, évolutive et fiable ; Il est soutenu par une réserved’actifs conçue pour lui offrir une valeur intrinsèque ; Il est gouverné par l’association indépendante Libra, qui est chargée de guider l’évolution de l’écosystème. La devise Libra repose sur « la blockchain Libra ». Comme son but est d’atteindre une audience mondiale, le logiciel qui met en œuvre la blockchain Libra est open source. Il peut ainsi être utilisé par tous et répondre aux besoins financiers de milliards de personnes. Imaginez un écosystème libre et interopérable de services financiers, créé par des développeurs et des organisations pour aider les particuliers et les entreprises à détenir et à transférer des Libra au quotidien. Grâce à la prolifération des smartphones et des réseaux Internet sans fil, de plus en plus de personnes pourront être en ligne et avoir accès à la Libra par le biais de ces nouveaux services. Pour permettre à l’écosystème Libra de concrétiser cet objectif au fil du temps, la blockchain a été développée dans une optique d’évolutivité, de sécurité, d’efficacité de stockage et de débit, ainsi que pour favoriser son adap

Harry Pumper🧙
19:26:44

bra devienne un réseau sans permission. Le problème est qu’à notre connaissance, il n’existe actuellement pas de solution éprouvée capable d’offrir l’ampleur, la stabilité et la sécurité nécessaires pour prendre en charge des milliards de personnes et de transactions à travers le monde dans le cadre d’un réseau sans permission. L’une des directives de l’association sera donc de travailler avec la communauté pour élaborer et mettre en œuvre cette transition, qui devra débuter dans les cinq ans après le lancement public de la blockchain Libra et de son écosystème. Essentiel à l’esprit du projet Libra (avec ou sans permission), la blockchain Libra sera ouverte à tous : les consommateurs, développeurs ou entreprises pourront tous utiliser le réseau Libra, créer des produits et ainsi offrir une valeur ajoutée à travers leurs services. Un accès libre favorise la participation et l’innovation et encourage une concurrence saine, pour le bien des consommateurs. Cet élément est fondamental pour développer des options financières plus inclusives à l’échelle globale. Section 03 La blockchain Libra L’objectif de la blockchain Libra est d’offrir une base solide, et notamment une nouvelle devise mondiale, pour supporter des services financiers pouvant répondre aux besoins financiers quotidiens de milliards de personnes. Lorsque nous avons évalué les options existantes, nous avons décidé de créer une nouvelle blockchain basée sur les trois exigences suivantes : Capacité de prendre en charge des milliards de comptes, ce qui nécessite un débit de transaction élevé, une faible latence et un système de stockage efficace avec une capacité élevée. Haute sécurité, pour assurer la protection des fonds et des données financières. Flexibilité, pour permettre la gouvernance de l’écosystème Libra mais aussi des innovations futures au niveau des services financiers. La blockchain Libra a été conçue dès le départ pour répondre de manière globale à ces exigences et pour s’appuyer sur les enseignements tirés d’études et de projets existants, en utilisant une combinaison d’approches novatrices et de techniques maîtrisées. La section suivante présente trois décisions liées à la blockchain Libra: Conception et utilisation du langage de programmation Move. Emploi d’une méthode de consensus de type Byzantine Fault Tolerant (BFT). Adoption et itération de structures de données blockchain couramment adoptées. « Move » est un nouveau langage de programmation qui permet de mettre en œuvre une logique de transaction personnalisée et des « contrats intelligents » sur la blockchain Libra. Compte tenu de l’objectif de Libra de servir des milliards de personnes à l’avenir, la sécurité a été une priorité absolue dans la création du langage Move. Move tient compte des incidents de sécurité rencontrés jusqu’ici dans le cadre des contrats intelligents. De plus, ce langage facilite fondamentalement l’écriture d’un code qui incarne l’intention de l’auteur, ce qui permet de réduire les risques d’incidents de sécurité ou de bugs involontaires. Plus précisément, Move est conçu pour empêcher le clonage des actifs. Il utilise des « types d’actifs » qui oblige les actifs numériques à suivre les mêmes propriétés que des actifs physiques : ils possèdent un propriétaire unique, ne peuvent être dépensés qu’une fois et la création de nouveaux actifs est limitée. Le langage Move permet également de prouver automatiquement et facilement que les transactions respectent certaines propriétés : par exemple, une transaction liée à un paiement peut uniquement modifier les soldes des comptes du donneur d’ordre et du destinataire. En privilégiant ces fonctionnalités, Move contribue à la sécurité de la blockchain Libra. En facilitant le développement d’un code essentiel pour les transactions, Move nous permet de mettre en place les règles de gouvernance de l’écosystème Libra, telles que la gestion de la devise Libra et du réseau des nœuds de validation, de façon sécuri

Harry Pumper🧙
19:26:44

, les billets d’un pays étaient garantis en contrepartie d’actifs réels, tels que de l’or. À la place de l’or, cependant, la Libra sera soutenue par un ensemble d'actifs de faible volatilité, tels que des titres gouvernementaux dans des devises provenant de banques centrales stables et réputées. Il est important de souligner qu’en conséquence une Libra ne sera pas toujours convertie au même montant dans une devise locale donnée (en d’autres mots, la Libra ne sera pas « arrimée » à une devise spécifique). Au lieu de cela, la valeur d’une Libra dans une devise locale donnée évoluera en fonction de la fluctuation de ses actifs sous-jacents. Les actifs de la réserve sont toutefois choisis pour minimiser le risque de volatilité, et les détenteurs de Libra peuvent donc compter sur la capacité de la devise à conserver sa valeur au fil du temps. Les actifs de la réserve Libra seront détenus par un réseau de dépositaires d’origines variées et disposant de cotes de crédit de premier ordre. Ce réseau sera chargé de la protection et de la décentralisation des actifs. Grâce à ces actifs sous-jacents, la Libra se démarque des nombreuses cryptomonnaies existantes qui ne possèdent pas cette valeur intrinsèque et dont la valeur fluctue donc considérablement en fonction des attentes. La Libra est toutefois une cryptomonnaie à part entière, et elle bénéficie de ce fait de plusieurs propriétés intéressantes liées à ces nouvelles devises numériques : la faculté de pouvoir envoyer de l’argent rapidement, la sécurité offerte par la cryptographie et la liberté de transférer facilement des fonds d’un pays à un autre. De la même façon que vous utilisez votre téléphone pour envoyer des messages à vos amis partout dans le monde, Libra vous permet d’envoyer de l'argent instantanément, en toute sécurité et à faible coût. Les intérêts perçus sur les actifs de la réserve serviront à couvrir les coûts du système, à garantir des frais de transaction minimes, à verser des dividendes aux investisseurs qui ont fourni des capitaux pour lancer l’écosystème (voir« L’association Libra » ici), et à soutenir sa croissance et son adoption sur le long terme. Les règles concernant l’octroi des intérêts de la réserve seront définies à l'avance et supervisées par l'association Libra. Les utilisateurs de la Libra ne reçoivent pas de profit provenant de la réserve. Pour plus d'informations sur la politique de la réserve et sur la devise Libra, cliquez ici. Section 05 L’association Libra Dans le but de concrétiser le projet Libra (une devise et une structure financière mondiales simples, au service de milliards de personnes) la blockchain et la réserve Libra doivent être régies par un groupe dirigeant composé de membres variés et indépendants. Ce groupe est l’association Libra, une organisation indépendante à but non lucratif basée à Genève, en Suisse. L'association vise à être une institution internationale neutre, d'où son choix de s’établir en Suisse, un pays connu pour sa neutralité mondiale et son ouverture à la technologie blockchain. L'association a plusieurs objectifs : elle doit faciliter le fonctionnement de la blockchain Libra, mais également coordonner l’entente entre les interlocuteurs (c’est-à-dire les nœuds de validation du réseau) dans le but de promouvoir, de développer et d’élargir le réseau et, enfin, elle doit gérer la réserve. L'association est régie par le conseil d'administration de l'association Libra, qui comprend un représentant par nœud de validation. Ensemble, ces représentants prennent des décisions concernant la gouvernance du réseau et de la réserve. À la base, ce groupe comprend les Membres fondateurs: des entreprises, des organisations à but non lucratif et multilatérales et des institutions universitaires du monde entier. Toutes les décisions sont portées à la connaissance du conseil d'administration. Les décisions majeures concernant les politiques ou les choix techniques nécessitent l’obtention de deux tiers des voix, soit la majorité absolue du réseau requise par le protocole de consensus BFT. L’associat

Harry Pumper🧙
19:26:44

Bienvenue à la Livre blanc Faire défiler pour lire Section 01 Présentation officielle La mission de Libra est de favoriser le développement d’une devise et d’une infrastructure financière mondiales simples, au service de milliards de personnes. Ce document présente notre projet, axé sur une nouvelle blockchain décentralisée, une cryptomonnaie de faible volatilité et une plate-forme de contrats intelligents. La combinaison de ces éléments vise à créer une nouvelle opportunité de services financiers innovants et responsables. Défis actuels Grâce à l’avènement de l'Internet et du haut débit mobile, des milliards de personnes dans le monde ont aujourd’hui accès à des connaissances et des informations universelles, à des communications de haute fidélité et à un large éventail de services plus pratiques et moins coûteux. Ces services sont aujourd’hui accessibles à partir d’un smartphone à 40 dollars, où que vous soyez dans le monde (ou presque)1pour plus d’informations. Cette connectivité a stimulé l'autonomie économique en permettant à davantage de personnes l’accès à l'écosystème financier. Les entreprises technologiques et les institutions financières ont également trouvé ensemble des solutions pour accroître l'autonomie économique dans le monde entier. En dépit de ces progrès, de larges sections de la population mondiale sont encore laissées pour compte : 1,7 milliard d'adultes dans le monde sont encore exclus du système financier et n’ont pas accès à une banque traditionnelle, alors qu’un milliard d’entre eux possèdent pourtant un téléphone portable et que près d'un demi-milliard ont accès à Internet2pour plus d’informations. Pour beaucoup, certains aspects du système financier ressemblent aux réseaux des télécommunications avant l’ère de l’Internet. Il y a vingt ans, le coût moyen pour l’envoi d’un texto en Europe était de 16 centimes par message3pour plus d’informations. Aujourd’hui il suffit d’avoir un smartphone et un forfait de données de base pour pouvoir communiquer gratuitement dans le monde entier. À l'époque, le coût des télécommunications était élevé mais uniforme, alors qu'aujourd'hui, les personnes qui en ont le plus besoin n’ont pas ou peu accès aux services financiers. Ce sont ces personnes qui en subissent les conséquences, en termes de coûts, de fiabilité ou de la capacité à envoyer de l'argent sans encombres. Aux quatre coins du monde, les gens avec des moyens limités paient davantage pour bénéficier de services financiers. Le capital durement gagné est érodé par des charges, qu’il s’agisse de frais de versement, de virement, de découvert ou encore de distributeurs de billets. Les prêts sur salaire peuvent entraîner des taux d'intérêt annualisés de 400 pourcents ou plus, ainsi que des frais financiers pouvant atteindre jusqu’à 30 $ pour un emprunt de 100 $ seulement4pour plus d’informations. Lorsqu'on leur demande pourquoi elles restent en marge du système financier existant, les personnes sans services financiers indiquent qu’elles ne disposent pas de fonds suffisants, que les frais sont trop élevés et imprévisibles, qu’elles vivent trop loin d’une banque, ou qu’elles ne disposent pas de la documentation nécessaire5pour plus d’informations. Les blockchains et les cryptomonnaies présentent des propriétés uniques qui peuvent potentiellement résoudre certains problèmes d’accessibilité et de fiabilité. Parmi celles-ci, on compte : la répartition de la gouvernance, qui garantit qu’aucune entité ne peut contrôler le réseau de façon isolée, un accès libre, qui permet à toute personne disposant d’un accès Internet d’y participer et, enfin, la sécurité offerte par la cryptographie, qui permet de protéger l’intégrité des fonds. Mais les systèmes de blockchains existants ne sont pas encore utilisés de manière courante. L’utilisation des blockchains et des cryptomonnaies existantes par le marché de grande consommation a jusqu’ici été entravée par leur volatilité et leur manque d’évolutivité. À cause de ces caractéristiques, leur fonction en tant que réserve de valeur et